Décembre : dernière ligne droite pour profiter des avantages de l’épargne-pension

Décembre : dernière ligne droite pour profiter des avantages de l’épargne-pension

Près d’1,5 million de Belges* épargnent pour leur retraite par le biais d’une assurance épargne-pension. Le total des primes versées en 2020 s’élevait à 1,2 milliards d’euros.

L’épargne-pension fait la part belle aux assurances de la branche 21 qui représentent 91% des primes versées en 2020 sur le total d’1,2 milliards d’euroscontre 9% dans les assurances branche 23. Ces dernières sont pourtant en progression : en 2019, la répartition entre les deux était de 94% et 6%.
L’approche de la fin d’année représente la dernière chance pour profiter d’un avantage fiscal lié aux deux, voire trois formules qui permettent de se constituer un bas de laine en complément de la pension légale : l’épargne-pension à rendement garanti, la branche 21, l’épargne-pension dont le rendement est lié à des fonds d’investissement, la branche 23, ou encore la branche 44 combinant les deux formules.  

La branche 23 gagne du terrain

Même si la plupart des personnes qui épargnent pour leur retraite via des formules d’assurance optent pour les assurances de la branche 21, l’épargne-pension de la branche 23 gagne en popularité, en raison des taux d’intérêt qui se maintiennent à un niveau historiquement bas et des bonnes prestations boursières.

Les réserves totales en assurances épargne-pension ont atteint 16,5 milliards d’euros fin 2020, répartis à 94% en branche 21 et 6% en branche 23, contre respectivement 95% et 5% l’année précédente.

Si le mois de décembre est l’ultime chance de l’année pour profiter de l’avantage fiscal, il est toutefois recommandé de ne pas attendre le mois des fêtes pour démarrer une épargne-pension.  

« Pour les assurances-vie de la branche 21, le début d’année représente un meilleur moment puisque la prime a tout le temps de croître. Quant aux produits de la branche 23, l’étalement du paiement mensuel de la prime est préférable étant donné que le rendement est lié à des fonds d’investissement qui peuvent monter ou baisser en valeur à tout moment », conseille Hein Lannoy, CEO d’Assuralia.  

Un avantage fiscal jusqu’à 30%

L’avantage fiscal lié aux épargne-pension peut s’élever jusqu’à 30% selon le régime choisi. Le régime « classique » permet d’épargner un montant jusqu’à 990 euros par an et la réduction d’impôt s’élève à 30%, avec un avantage fiscal de maximum 297 euros. Le second régime offre la possibilité de déroger du système « classique » en épargnant un montant supérieur allant jusqu’à 1.270 euros par an. Dans ce cas, la réduction d’impôt est réduite à 25%. L’avantage fiscal s’élève alors à maximum 317,5 euros. Seuls 4% des épargnants choisissent ce régime « dérogatoire ». Le dépassement du seuil maximal de 990 euros de primes annuelles versées permet d’augmenter le capital investi mais l’avantage fiscal ne sera nécessairement plus élevé.

« Si vous décidez d’épargner 1.000 euros par an, vous récupérerez 250 euros du fisc ; une somme inférieure aux 297 euros dont vous pourriez bénéficier en ne dépassant pas le plafond de 990 euros. Si vous souhaitez investir plus, le dépassement n’est avantageux que si vous versez au moins 1.188 euros », explique Hein Lannoy.

Le montant moyen déposé dans une assurance épargne-pension s’élève à 793 euros ; ce qui représente 80% du maximum fiscal. Sur les dix dernières années, l’épargne-pension liée à un produit d’assurance a réalisé un rendement annuel moyen de 3,3%.

Equilibre paritaire des épargnants

La majorité des épargnants, soit trois Belges sur cinq, est âgée de plus de 45 ans. Les plus jeunes préparent également leur retraite puisqu’un souscripteur d’une assurance épargne sur cinq a moins de 35 ans. Le profil des épargnants est composé d’autant d’hommes que de femmes.

Plus l’épargne-pension démarre tôt, plus élevé sera le capital disponible au moment du départ à la retraite. Tout contribuable âgé de plus de 18 ans peut démarrer une épargne-pension et laisser suffisamment de temps à son capital de fructifier.

Assuralia vient de publier une brochure sur les épargne-pension à consulter sur : www.abcassurance.be

* Source Assuralia, estimation basée sur les chiffres 2019.

 

Vie & pension
A propos d'Assuralia

Assuralia est l’union professionnelle des entreprises d'assurances et représente la quasi-totalité des compagnies d'assurances belges et étrangères qui opèrent sur le marché belge.

En termes de volume des primes, Assuralia représente pas moins de 99 % de l’encaissement en assurance non-vie et un peu moins en assurance vie.

Assuralia défend les intérêts de ses membres, les entreprises d'assurances. A cette fin, cinq missions de service ont été fixées.

Assuralia
Maison de l' Assurance
Square de Meeûs 29
1000 Bruxelles